Réaménagement du secteur du Pont de l'Âne-Monthieu : un pôle commercial de dernière génération

Le réaménagement du secteur est le plus gros investissement privé de ces dernières décennies dans la Loire : 150 millions d'euros d'investissement privé ! 
Cette entrée de ville va changer de visage à l’horizon 2018 grâce à une signature architecturale forte et originale. Son nom : Steel.
 
 
Aménagement du secteur POnt de l'Ane - Monthieu Saint-Étienne
crédits : SUD ARCHITECTES / IDLIA 
C’est Apsys, un opérateur français spécialisé dans l’immobilier commercial, accompagnée des architectes Sud Architectes et Atelier Rivat, qui seront chargés de la réalisation du « retail park » (parc d’activités commerciales à ciel ouvert) de Pont-de-l’Âne-Monthieu, , un pôle commercial de dernière génération qui marie services, commerces et loisirs, exemplaire sur les plans architectural et environnemental. Favoriser l’insertion de l’ensemble dans le paysage, prendre en compte la démarche design de Saint-Étienne, autant d’exigences qui seront respectées. 
 

Un désigner intégré au projet

L'opérateur Apsys et l'équipe d'architectes ont fait appel au designer Joran Briand (les résilles béton du Mucem de Marseille, c’est lui !).
Il a imaginé recouvrir la toiture du centre commercial d’une spectaculaire mantille en aluminium extrudé. L’attrait esthétique de cette enveloppe est évident mais elle permettra aussi de masquer habilement les livraisons et les parties techniques et de donner du site une image urbaine de grande qualité, à même de constituer un pôle d’attractivité sur cette entrée est de la ville. 
Aménagement POnt de l'Ane Monthieu Saint-Étienne
crédits : SUD ARCHITECTES
L’enjeu du projet est donc aussi de renouveler l’offre commerciale et de mieux satisfaire la demande des Stéphanois.
 

Une nouvelle offre commerciale

Le site, bien raccordé au réseau routier, rayonnera sur une zone de chalandise de 500 000 habitants. 
Les moyennes et grandes surfaces seront privilégiées ainsi que les activités autour du bricolage, de l’équipement de la maison, du sport, des enfants et des loisirs. 
L'objectif est de séduire des enseignes qui ne sont aujourd’hui pas implantées sur le territoire et de ne pas concurrencer les commerces de centre-ville. (avec par exemple la possible mise en place d’une navette entre le centre-ville et le pôle commercial ou par des actions de promotion communes.) 
Autre originalité du projet, l’accent mis sur les services et les loisirs, afin de différencier cette réalisation des centres commerciaux existants :
  • un hôtel deux étoiles de 60 à 80 chambres et un pôle de restauration (9 restaurants) sont prévus,
  • une Cité des enfants se déploiera sur près de 600 m2,
  • un pavillon du design verra le jour rue Émile-Zola. Il permettra d’accueillir des expositions temporaires et de mettre en valeur les savoir-faire stéphanois liés au design.

600 emplois créés et 150 millions d'investissement privé

Les travaux dureront jusqu'à fin 2018 et devraient générer la création de 600 emplois. On estime à 300 le nombre d’emplois sur le chantier lui-même, pour lequel les entreprises locales ne manqueront pas d’être sollicitées. 
Auparavant, d’autres travaux, liés notamment à la réorganisation des voiries, seront engagés dès 2016 par l’EPASE.
L’objectif : accompagner l’arrivée du « retail park » et la restructuration du Géant Casino. 
Au programme avant l’ouverture du nouveau pôle commercial : 
  • la reprise de l’échangeur de l’A72, 
  • la requalification de la rue Émile-Zola, 
  • l’élargissement de la rue Marc-Charras et son prolongement jusqu’à la RN 88, 
  • le prolongement de la rue Ferrer jusqu’à la rue Eugène-Weiss. 
Ces interventions, prévues en plusieurs temps, visent à transformer cette zone routière en un quartier plus urbain. 
D’où la volonté d’améliorer la desserte par les transports en commun, de créer des cheminements piétons confortables, d’encourager les modes doux par la création d’une voie verte et de végétaliser le site. 

 

Début du chantier de voirie concernant le secteur Pont de l'Âne-Monthieu

La réunion publique du 11 juillet marque le début du chantier de voirie concernant le secteur Pont de l'Âne-Monthieu. Début des travaux dès septembre pour une durée totale de 14 mois environ. L'entrée de ville sera déplacée avec une totale transformation de la rocade RN 488 et l'installation d'un nouveau carrefour. 
Ces opérations s'inscrivent dans le vaste projet urbain d'intérêt communautaire lancé en 2007 avec la création de l’Établissement Public d’Aménagement de Saint-Étienne. À Pont-de-l'Âne-Monthieu, l'objectif est de requalifier l’entrée de ville de deux communes, Saint-Étienne et Saint-Jean-Bonnefonds, et préparer l'arrivée de Steel, équipement commercial dernière génération de 70 000 m2 qui verra le jour fin 2018. Cette ouverture va occasionner une forte augmentation de la fréquentation automobile : 20 000 à 25 000 véhicules supplémentaires.
 
L'objectif de ces travaux est donc de restructurer les schémas de circulation afin de les rendre plus fluides et confortables pour accueillir les futurs projets. Cette requalification urbaine entraînera, à terme, une nouvelle vision de l'entrée de Saint-Étienne et de Saint-Jean-Bonnefonds : celle d'un quartier plus urbain, attractif, durable.
 
D'importantes modifications sont ainsi prévues au niveau de la circulation et du stationnement. L'entrée de ville qui se faisait jusque-là au niveau du carrefour giratoire en bas de la rue de la Montat va être déplacée plus loin sur la rocade, avec l'installation d'un nouveau carrefour avec feux.
Les  changements
  • Rocade RN 488
Transformation de la rocade RN 488 à la hauteur du Géant Casino. A72 :  La sortie Saint-Jean Bonnefonds-Monthieu sera fermée pendant 2 mois entre septembre et novembre 2016. Circulation sur une seule voie sur la rocade. Des feux de circulation seront installés au carrefour Thiollière et la voie d’insertion sur l’ A72 Lyon-Firminy sera définitivement supprimée. L'échangeur sera fermé 15 jours au printemps 2017.
 
L'accès aux commerces et des riverains sera maintenu pendant la durée des travaux.
 
  • Rue Charras, Emile Zola - nouveau carrefour, nouveau giratoire
- En mars 2017 : la rue Charras sera entièrement reprise, elle va devenir un axe prioritaire. Elle sera élargie en deux fois deux voies et prolongée jusquà la RN 488, où sera aménagé un nouveau carrefour à feux pour marquer l'entrée de ville. (donc à l'intersection de la RN 488 et de la rue Charras).
 
- La rue Emile Zola, à trois voies aujourd'hui, passera en quatre voies.
 
- Création d'un rond-point à l'intersection des rues Marc Charras et Émile Zola, à la hauteur de l'hôtel B and B, qui facilitera l'accès à la rue Charras, à l'impasse Émile Zola et au futur pôle commerciel Steel. (entre juin et octobre 2017)

Articles Liés