400 cendriers sur l'espace public

Publié le 24/01/2023

Cendriers à Saint-Étienne

Depuis début janvier, 400 cendriers sont en cours d'installation dans les rues de Saint-Étienne. Les mégots qui y seront jetés seront ensuite collectés puis recyclés, réduisant ainsi la pollution visuelle et environnementale qu'ils engendrent lorsqu'ils sont jetés au sol.

Acétate de cellulose, acide cyanhydrique, naphtalène, nicotine... les mégots de cigarettes sont de véritables bombes à retardement pour notre planète, qui mettent 12 ans à se dégrader lorsqu'ils sont jetés au sol. À Saint-Étienne, on estime que 20 millions de mégots sont ainsi jetés par terre chaque année.

Pour y remédier, la Ville procède à l'installation de 400 cendriers en hypercentre, comme dans les quartiers. Ils se situent dans des lieux stratégiques : aux arrêts de tram, aux arrêts de bus, sur les places, devant certains commerces, lieux de spectacles ou bâtiments municipaux. Objectif : donner à chaque fumeur le réflexe citoyen d'y jeter son mégot. Tout simplement.

Jetés puis recyclés

Avec l'installation de ces 400 cendriers, la Ville va plus loin en faisant appel à un organisme qui collectera l'ensemble des mégots ainsi récupérés pour les recycler, notamment le plastique qu'ils contiennent. La collecte sera réalisée à vélo de façon hebdomadaire, par le biais d'une entreprise d'insertion locale.

« La propreté est l'affaire de tous, rappelle Nicole Peycelon, adjointe en charge de la propreté. Il appartient maintenant à chaque fumeur d'utiliser ces cendriers mis à leur disposition par la Ville. Il s'agit d'un geste citoyen pour le bien de tous les Stéphanois, comme pour celui de la planète. »