7 lauréats pour les Prix Littéraires 2020 de la Fête du Livre de Saint-Étienne

Publié le 15/10/2020

Fete du Livre Saint-Etienne

Les Prix Littéraires 2020 de la Fête du Livre perpétuent 35 années de soutien du livre et de la lecture à Saint-Étienne. Cette année, en dépit du contexte sanitaire qui ne permet pas la tenue de la manifestation initialement programmée du 16 au 18 octobre, 7 lauréats sont récompensés par la Ville de Saint-Étienne.

 

Grand Prix de Littérature de la Ville de Saint-Étienne

Le Jury désigne Thibault Bérard lauréat pour les qualités stylistiques, l'approche générationnelle originale et émouvante de son récit Il est juste que les forts soient frappés, publié aux éditions de L'Observatoire. Le primo romancier touche au cœur et au corps en évoquant le courage, les histoires d'amour et le cheminement vers la mort d'une jeune femme attachante. 

Prix Littéraire Jeunesse de la Ville de Saint-Étienne

Gwenaël David séduit le jury par la très grande actualité de son propos environnemental, sa tonitruante drôlerie et le caractère aussi insolite que réaliste de Kid au 1er sommet des animaux publié aux éditions Hélium.

Prix Design de Littérature Jeunesse de la Ville de Saint-Étienne 

Le jury couronne Nuit polaire de Delphine Chedru publié aux éditions Sarbacane. Un objet fascinant, onirique et très beau où chaque page est une aventure. 

Prix BD STAS de la Ville de Saint-Étienne

Le Jury récompense le talent d'Alex W.Inker pour Un travail comme un autre, publié aux éditions Sarbacane. Son histoire emporte l'adhésion avec une mise en couleur d'une grande audace, qui plonge le lecteur dans les États-Unis des années 1920 alors que l'innovation technologique amorce les leviers du progrès et du capitalisme. 

Prix Lucien Neuwirth de la Ville de Saint-Étienne

Le Jury choisit de valoriser le travail du collectif du 25 novembre de la Loire et de Véronique Vernette qui raconte, sans fard, les situations de violence familiale à l'intérieur du foyer. Nos trois maisons aux éditions Un chat la nuit, dépeint la vie dans la maison, la porte refermée, dans la peur des disputes et l'angoisse des cris guettés par les enfants. 

Prix du Club de la Presse et de la Communication 

Architecte et journaliste, Philippe Trétiack est un immense auteur, dont le talent se déploie au sein d'ouvrages toujours surprenants. Le Jury choisit de récompenser l'auteur pour l'ambition d'Arnys et moi aux éditions Plein jour, une œuvre aussi érudite que distrayante. 

Prix Claude Fauriel 

Le Prix Claude Fauriel honore Alain Jaspard pour Les Bleus étaient verts aux éditions Héloïse d'Ormesson. Le héros du roman est un fils de mineur stéphanois, qui, au cours de la guerre d’Algérie, connaîtra la dure vie d’appelé dans les djebels, sans se départir de son humour et de son cœur vibrant. 

 

Plus d'informations sur le site internet de la Fête du Livre : fetedulivre.saint-etienne.fr