Enquête Insee sur les technologies de l'information et de la communication

Publié le 11/10/2021

Enquête TIC de l'Insee

Une vaste enquête sur les utilisations des TIC par les Français a lieu du 11 octobre au 11 décembre 2021. Dans ce cadre, vous êtes susceptible d'être sollicité par un enquêteur de l'Insee en face à face.

Avez-vous un accès à internet à votre domicile ? Quand avez-vous utilisé Internet pour la dernière fois ? Pour votre usage privé, utilisez-vous un smartphone, un téléphone mobile ou aucun des deux ?
Voilà quelques-unes des questions qui risquent de vous être posées dans les prochaines semaines dans le cadre de cette enquête.

Comment se déroule l'enquête ?

Jusqu'au 11 décembre, plusieurs enquêteurs de l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) sillonnent en effet le territoire pour interroger certains habitants. Ces enquêteurs sont munis d'une carte officielle. Les habitants concernés sont prévenus indivuellement par lettre et informés du nom de l'enquêteur.
L'enquête se déroule en face-à-face, dans le strict respect des gestes barrières. Les réponses restent confidentielles.
Merci du bon accueil que vous lui réserverez.

Quel est l'objectif ?

Mieux connaître les habitudes et les usages des Français en matière de technologies de l'information et de la communication (TIC) : téléphonie fixe et mobile, informatique, Internet sur support fixe et mobile...

Réalisée auprès d'un échantillon de 5000 logements sélectionnés aléatoirement sur l'ensemble du territoire français, cette enquête statistique est réalisée annuellement dans tous les États membres de l’Union européenne, ce qui permet de réaliser des comparaisons internationales.

Le saviez-vous ?

La précédente enquête réalisée sur le sujet par l'Insee a permis de savoir que : 

  • En 2019, 83 % des personnes de 15 ans ou plus résidant en France ont utilisé Internet au cours des trois derniers mois, contre seulement 65 % en 2009.
  • 38 % des usagers d’Internet manquent d’au moins une compétence numérique de base et 2 % sont dépourvus de toute compétence numérique de base.
 
> Plus d'infos sur insee.fr