L’intelligence artificielle stéphanoise brille à Las Vegas

Publié le 20/02/2024

Chat3D

Non seulement Chat3D et Aitenders y étaient mais, en plus, elles ont fait un carton !
En janvier dernier, parmi plus de 4 000 entreprises innovantes venues du monde entier, les deux jeunes entreprises stéphanoises ont pu exposer leurs innovations à l’occasion du CES de Las Vegas, le fameux Consumer electronic show, grand’messe de la tech internationale.

Deux entreprises stéphanoises au salon de la tech, le CES de Las Vegas

4000 exposants, 130 000 visiteurs, bienvenue au CES de Las Vegas et à sa démesure !
Dans les allées de ce salon mondial consacré à la tech, 150 start-up françaises ont fait le déplacement du 9 au 12 janvier. Parmi elles, deux noms à retenir : Chat3D et Aitenders.
Les points communs de ces pépites ? Être stéphanoises et participer pour la première fois à ce grand rendez-vous annuel. Mais pas seulement. Leur concept matche aussi parfaitement avec la thématique de cette édition 2024 : l’incontournable intelligence artificielle.

Chat3D et ses modèles 3D

« Nous avons fait le lancement officiel de la première version de notre outil à l’occasion du CES de Las Vegas et on a eu une très grosse fréquentation de notre stand. Cela s’est concrétisé par des contacts sérieux avec de potentiels clients », sourit Felix Balmonet, codirigeant de la jeune pousse stéphanoise créée en juillet dernier. Il est associé avec Glenn Avezoux.

Les deux jeunes entrepreneurs de 23 ans ont développé un outil permettant de créer des modèles virtuels en 3D, grâce à l’IA. Leur cible prioritaire, pour le moment : l’industrie créative.

Comment ça marche ? Sur le même principe que ChatGPT : vous demandez à l’outil de générer un modèle 3D (et donc pas une simple image) de… ce que vous voulez ! Pour les studios de jeux vidéos, cela peut être un personnage, un élément du décor, etc (voir photo ci-contre).

Accompagnés, notamment, par le dispositif Mind de Saint-Étienne Métropole et l’incubateur de l’École des Mines, les deux jeunes entrepreneurs mènent le développement de leur startup à Saint-Étienne.
Développement qu’ils annoncent comme important : d’ici trois ans, Chat3D veut devenir le leader de la génération de modèles 3D.

Aitenders

Aitenders pour les appels d’offres complexes

Côté Aitenders, le Consumer Electronic show (CES) de Las Vegas a permis de renforcer la visibilité de la startup stéphanoise sur le marché nord-américain, après avoir fait déjà de premiers pas remarqués en France, en Allemagne, au Royaume- Uni et en Espagne.
« Cette participation nous a permis de bénéficier de retombées intéressantes en matière de communication et d’être mieux identifiés par de potentiels investisseurs américains ».

Créée en 2019 par Geoffrey Guilly et Julien Subercaze, accompagnée aussi par le dispositif Mind de la Métropole, l’entreprise de 25 salariés a mis au point une solution permettant aux entreprises de répondre aux appels d’offres complexes (parfois plusieurs centaines de pages).

D’abord spécialisée dans le BTP (elle affiche, parmi ses clients, les 9 plus grosses entreprises françaises du secteur), elle se tourne aussi à présent vers l’industrie.

« Notre outil permet, grâce à l’IA, d’extraire les données les plus importantes et de souligner les risques auxquels nos clients doivent être attentifs ». En croissance significative, elle devrait multiplier ses effectifs par trois d’ici trois ans. Une levée de fonds devrait être menée dans les tout prochains mois.