Une relation sans fausse note

Intervenants polonais au Conservatoire Massenet

Saint-Étienne et Katowice font partie du réseau des villes créatives UNESCO, l'une pour le design, la seconde pour la musique. C'est dans cet esprit d'échanges de savoirs et de pratiques que le Conservatoire Massenet reçoit actuellement deux intervenantes de l'École de musique polonaise.

Le lien entre Saint-Étienne et Katowice date de 1994. Depuis, les échanges entre les deux villes ont toujours été constants, fructueux et très diversifiés, axés autour des échanges socio-culturels.
Jusqu'au 3 juillet, le Conservatoire Massenet reçoit deux intervenantes de l'École de musique polonaise pour échanger, apprendre et observer l'apprentissage de la musique.
Lors de leur séjour, elles animeront des ateliers et rencontreront les équipes d'enseignants pour favoriser l'échange de pratiques. Pendant leur séjour, les intervenantes polonaises vont découvrir les lieux emblématiques de Saint-Étienne comme Le Conservatoire ou l'Opéra, et des projets innovants comme la Comète.
 
 
Des liens forts entre les deux villes
 
Saint-Étienne et Katowice comptent parmi les 180 communes qui constituent le réseau des villes créatives UNESCO couvrant 7 domaines créatifs : artisanat et arts populaires, design (Saint-Étienne), film, gastronomie, littérature, musique (Katowice) et arts numériques.
Depuis plusieurs années déjà, un partenariat a été noué entre Saint-Étienne et l'association Saint-Étienne Métropole Katowice (ASEMKA) qui pilote la maison de Saint-Étienne à Katowice (MSEK). 
Cheville ouvrière des relations entre les deux villes, La MSEK est à la disposition de tous ceux qui souhaitent développer des échanges avec Saint-Étienne et/ou Katowice. L'existence de ce point de contact permanent à Katowice, dont la mission consiste à renseigner, accompagner, créer et développer des liens entre les territoires et proposer des projets, est un élément qui fait la force et l'originalité de ces relations franco-polonaises.