Saint-Étienne soutient l'Ukraine

Publié le 07/03/2022

Saint-Étienne solidaire de l'Ukraine

La Ville de Saint-Étienne a, dès le premier jour de l'agression contre l'Ukraine, exprimé toute sa solidarité avec la population ukrainienne et mis en place des actions concrètes.

Un terrible engrenage, rappelant les heures les plus sombres du XXème siècle, s'est mis en route depuis quelques semaines en Ukraine. La Russie vient de lancer son armée à l'assaut de ce pays indépendant. Depuis le début de l’invasion Russe, près d'un million de réfugiés ont fui l’Ukraine pour rejoindre les pays frontaliers, un chiffre qui augmente considérablement de jour en jour.

Parmi les premières aides, la Ville de Saint-Étienne propose dès le prochain conseil municipal :

  • une aide exceptionnelle de 20 000 €, dans le cadre de l'aide humanitaire, pour participer, soutenir et venir en aide aux enfants ukrainiens à travers l'Unicef. Saint-Étienne, reconnue par l'Unicef, ville amie des enfants, travaille régulièrement avec l'antenne stéphanoise de l'Unicef Loire/Haute-Loire.
  • une subvention exceptionnelle de 20 000 € en soutien à l'intervention des Pompiers Humanitaires Français, dont le siège national est situé à Saint-Étienne.
    En mission d’urgence, une équipe des PHF a décollé le 1er mars pour la frontière Ukrainienne. Elle a pour principale mission de recenser les besoins pour un soutien logistique et médical auprès des réfugiés ukrainiens. Durant une dizaine de jours, elle évaluera la coordination avec les autorités locales, identifiera les zones d’action potentielles et effectuera une reconnaissance, en vue d'actions de soutien.

L'accueil des réfugiés 

A ce propos, Gaël Perdriau explique : 
"Nous vivons une période extrêmement troublée qui doit nous mobiliser. Comme je l'ai indiqué, Saint-Étienne, dans sa tradition d'accueil des réfugiés politiques qui l'honore, et comme elle l'a déjà fait avec des ressortissants de Syrie et d'Afghanistan, est bien entendu prête à accueillir des réfugiés ukrainiens fuyant la guerre. Nous sommes prêts et opérationnels."

Vous souhaitez proposer un hébergement ?

  • Recensement des offres d’hébergement des personnes physiques (initiative citoyenne, particuliers)

Les personnes physiques qui souhaitent accompagner des ressortissants ukrainiens sont invitées à se signaler sur le site https://parrainage.refugies.info
Cette plateforme a vocation à recenser des initiatives d’aide de différentes natures (insertion professionnelle, éducation, rencontres/loisirs), et en particulier les initiatives d’hébergement solidaire. Les particuliers volontaires seront mis en relation à cette fin avec des associations.

Vous souhaitez accueillir des réfugiés chez vous ou proposer des offres d'hébergement ? Merci de contacter la cellule "Ukraine" mise en place par la Préfecture de la Loire : solidariteukraine@loire.gouv.fr ou 07 64 30 58 44 pour leur prise en charge.

Arrivée de déplacés urkrainiens dans la Loire

Pour l'arrivée des déplacés ukrainiens organisée par l'Etat ou par une collectivité, voici les procédures à suivre :
Procédures arrivée des déplacés ukrainiens

Pour l'arrivée de déplacés ukrainiens non organisée par des collectivités ou par l'État, voici les procédures à suivre :
Procédures arrivée déplacé ukrainiens

Documents destinés aux déplacés urkrainiens :

> Consulter le formulaire de demande de protection temporaire

> Livret d'accueil pour les déplacés d'Ukraine

> Les modalités de scolarisation des enfants déplacés en provenance d'Ukraine (en français)

> Les modalités de scolarisation des enfants déplacés en provenance d'Ukraine (en ukrainien)
 

Comment aider ? 

Participez à la collecte organisée par la Ville de Saint-Étienne les mardis et les jeudis de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h à la mairie de proximité de Centre-deux (13 rue des Docteurs Charcots, 42100 Saint-Étienne).

En lien avec les associations humanitaires et l'ambassade d'Ukraine, la collecte concerne des produits de première nécessité qui seront ensuite acheminés à la frontière ukrainienne :
  • Couvertures thermiques, sacs de couchage, plaids, matelas, oreillers;
  • Gels douche, dentifrice et brosse à dents, couches, serviettes en papier, masques réutilisables et jetables;
  • Tentes, lits de camp, serviettes en microfibre, sets de vaisselle réutilisables, piles, bougies, torches;
  • Alimentation : eau, aliments instantanés, barres énergétiques, fruits secs, noix, conserves, pâtes, céréales instantanées;
  • Matériel médical uniquement neuf et dont la date de péremption n'est pas dépassée : antiseptique (type bétadine), compresses, bandes extensibles, sparadrap, pansements pour ampoules (type compeed : soin des pieds), pansements, sutures adhésives (type stéril strip), couvertures de survie.

Pour info : les Pompiers Humanitaires de France et les associations de protection civile sur place nous indiquent que les besoins en vêtements ne sont plus prioritaires pour le moment.

Merci de conditionner vos produits dans des cartons pour faciliter le stockage et l'acheminement.

La Ville de Saint-Étienne ne collecte aucun don d'argent. 
Pour tout renseignement, contactez la plateforme téléphonique de la ville de Saint-Étienne au 04 77 48 77 48.

 

 

Vous pouvez aussi faire des dons financiers auprès :

 

Vous pouvez aussi faire des dons de matériels et de biens auprès :

  • De l'amicale laïque Côte Chaude (mêmes biens matériels que l'Espace Boris Vian) au 11 rue André Chénier, du mardi au samedi. Plus d'infos sur  alcotechaude.blogs.assoligue.org
  • Des Pompiers Humanitaires Français au 0 890 21 75 00.

 

Où vont les produits collectés ?

Le 21 mars, un premier camion de la ville de Saint-Étienne est parti avec une quinzaine de palettes (environ 30 m3) de matériels de première nécessité, direction Katowice, une ville polonaise jumelée avec Saint-Etienne qui accueille de nombreux réfugiés Ukrainiens.
Fin mars, un semi-remorque est parti de Saint-Étienne pour acheminer des lits de camps, comme demandé par la Ville de Katowice, ainsi que les nombreux dons déposés en mairie ou dans les associations stéphanoises. Une partie des produits est acheminée jusqu'à Lviv en Ukraine.
Le 3 mai, une 3ème camion prendra la direction de Katwice.

Le témoignage du maire de Katowice, Marcin Krupa

De nombreuses villes avec lesquelles nous sommes jumelées ont répondu à nos sollicitations. Cet élan de solidarité montre que les personnes sont sensibles à la situation en Ukraine. Les villes jumelées veulent participer à cette action humanitaire, notamment Saint-Étienne, qui envoie des dons à Katowice. Au préalable, nous avons évalué quels étaient les produits de première nécessité. Ce sont surtout des denrées alimentaires non périssables, des produits d’hygiène, mais également des produits indispensables à la survie comme des sacs de couchage, des couvertures, des oreillers, dont nous manquons. Une partie de ces dons restera ici et sera distribuée aux Ukrainiens, l’autre partie sera acheminée à Lviv avec notre convoi. Les dons provenant, entre autres, de Saint-Étienne sont déjà partis à Lviv. Et d’autres convois français sont en cours de préparation. 300 lits de camp seront acheminés à Katowice.