Coeur d'histoire, un grand quartier à révéler...


Le quartier "Coeur d’histoire" s'étend de de l’avenue Émile-Loubet à la Charité, en passant par les Ursules. Suite à la vaste consultation lancée par la Ville en 2019, il est en plein renouveau.

Quartier Coeur d'histoire à Saint-Étienne

Les réflexions pour revitaliser le Cœur d'histoire

Lors de la concertation menée en 2019, plusieurs questions ont été soulevées. Comment améliorer la qualité de vie au quotidien ? Quelles nouvelles activités imaginez-vous dans les rez-de-chaussée commerciaux ou bâtiments vacants ou sous-occupés ? Quel rôle les Ursules, l'ancienne école des Beaux Arts et la Bourse du travail peuvent-ils avoir ? Comment rendre plus agréables les cheminements et les déplacements ?...

La dynamique "Coeur d’histoire" 

Le renouveau de "Coeur d'histoire" a déjà débuté avec :

Des réflexions sont également menées pour l’immeuble de grande hauteur (IGH) avenue Émile-Loubet, pour le parking des Ursules cours Victor-Hugo ou pour la place Boivin à travers des ateliers de concertation.
 

La place Waldeck-Rousseau va faire peau neuve

Sa réhabilitation a fait l'objet de plusieurs ateliers de concertation avec habitants et commerçants. Et voici, ci-dessous, le nouveau visage de la place. Un bassin de 9 mètres de diamètre sera créé autour duquel il sera possible de s'asseoir. Le revêtement sera repris avec un sol en pierre sur le plateau bas, et un sol souple sur le plateau haut.
La circulation et le stationnement seront supprimés de part et d'autres de la place afin de l'apaiser. Enfin, l'église Saint-Louis et les façades des immeubles bordant la place seront mises en lumière. 
Les travaux débutent en juin 2022 et s'achèveront à l'été 2023.

future place Waldeck-Rousseau
© Mutabilis


Des ateliers de concertation

Secteur Boivin - Loubet - rues de la Ville et de Sainte-Catherine

En novembre 2021, un atelier de diagnostic partagé a invité les participants à réfléchir aux enjeux d’aménagement de ce grand secteur et à la spécificité de ces différentes places et rues. Les principaux thèmes abordés furent la place de la voiture et du piéton, la mise en valeur du patrimoine, les usages et l’animation des espaces publics.

Un second atelier, le 12 janvier 2022, a porté plus spécifiquement sur la place Boivin. Quelle place donner à l’eau et aux fontaines ? Comment conjuguer végétalisation et mise en valeur des façades et du patrimoine ? Quelle dimension donner aux espaces de jeux ?
 

Secteur Tarentaize

En décembre 2021, un atelier au centre social « Le Babet » a permis de partager les enjeux d’aménagement du secteur. Parmi les axes de réflexion : les liens entre le parc Jean-Ferrat et la médiathèque, l’amélioration des cheminements piétons et la lisibilité des différentes entrées du quartier.

Le second atelier du 20 janvier 2022 a porté plus spécifiquement sur le parc Jean-Ferrat, le square Rabelais et l'aménagement des différentes rues du secteur.
 

Actualités Liées

Articles Liés