Découvrez les Nouvelles Galeries

Les Nouvelles Galeries
Inscrit à l'Inventaire supplémentaire des monuments historiques en 2007 (façades, toitures et piliers en fonte).
15, rue Gambetta

Histoire

La Société française des Nouvelles Galeries réunies est créée en 1899. Elle est l'héritière des Bazars Réunis, société fondée par Ariste Calorbe, gendre de Mme Démogé. L'architecte Léon Lamaizière, auteur du magasin de Saint-Etienne, réalise ensuite, d'abord seul puis en association avec son fils Marcel, de nombreux autres magasins à travers toute la France, notamment ceux de Grenoble en 1903, Belfort en 1904, Clermont-Ferrand en 1906 et Valence en 1908.

Architecture

Le magasin est agrandi en 1898, toujours par Léon Lamaizière. Celui-ci insiste particulièrement sur la travée d'angle qu'il traite en tourelle et coiffe d'un dôme majestueux. Le magasin s'étend alors sur 3000 m² et trois niveaux, l'appartement de Mme Démogé étant situé au troisième étage. Un nouveau remaniement en 1912-13 permet l'installation d'un ascenseur, ainsi que la création par Marcel Lamaizière d'un très beau salon des Modes et Nouveautés.

A proximité

Anciennement appelée rue Saint-Louis, la rue Gambetta est une portion de la Grand'Rue. Elle doit son nom à Léon Gambetta. Avocat et député de Marseille, puis de la Seine, il participe à la proclamation de la Troisième République à la chute du Second Empire. Il a occupé les postes de ministre de l'Intérieur et de la Guerre, puis de président du Conseil.

Personnalité

Pierre (dit Léon) Lamaizière, né à Saisy (Saône-et-Loire) en 1855, devient dessinateur au bureau d'architecture de la ville de Saint-Etienne à 19 ans. Il est nommé par la suite architecte-adjoint puis architecte en chef en 1885.  En 1899, il démissionne de son poste pour se consacrer aux commandes privées de son agence. Il a beaucoup travaillé en collaboration avec son fils Marcel. Leur architecture éclectique a marqué le paysage stéphanois du tournant du siècle.

Documents

Liens Utiles

Actualités Liées

Articles Liés